23 novembre 2006

Children of Men

CliveOwenCOMLondres en 2027, dix-huit années d'infertilité, l'immigration de masse liée au terrorisme, vous mélangez le tout et vous obtenez l'un des scénarios les moins optimistes qui nous est dépeint par Alfonso Cuaron. Les habitants de la terre ne voient guère d'espoir face à la fin de l'humanité qui poindrait à l'horizon. Pourtant, une femme représente l'espoir. Elle est enceinte. Cela faisait plus de 17 ans que l'humanité attendait cela. Pour éviter tout échec dans l'accouchement (comment la population réagirait si elle avait connaissance d'une nouvelle aussi cruciale?), Julian* demande à Théo (Clive Owen) d'escorter celle que plus personne n'attendait.

La manière de filmer de Cuaron est efficace (la caméra à l'épaule est fortement présente dans le dernier 1/4 du film). Elle renforce un scénario haletant, peu prévisible durant une bonne partie du film et faisant monter la pression crescendo. Alfonso Cuaron respecte la grande tradition du film d'anticipation. Dans ce genre cinématographique, on retrouve, parmi les plus marquants, Minority Report. La comparaison entre les deux opus ne serait pas raison. Alfonso Cuaron nous plonge dans un monde tellement réaliste qu'on pourrait croire que l'action se passerait dans 5 ans. Tout le contraire d'un Minority Report, film à gros budget, dont les images sont lisses et qui nous plonge un peu plus en avant dans le temps, sans que cela ne soit trop lointain.

Côté acteur, Clive Owen** joue le rôle principal et il est toujours aussi bon à l'écran. C'est toujours un vrai plaisir de le retrouver. Julianne Moore est un peu plus effacée dans le film pour des raisons scénaristiques que je ne dévoilerai pas. Quant à Chiwetel Ejiofor, il joue un rôle à contre-courant de ceux qu'on lui connaissait auparavant, ce tout en restant crédible. Ce film m'a laissé sur une bonne impression. Ma note perso :  ♥♥

* admirablement jouée par l'excellente Julianne Moore.

** deuxième bonne pioche dans l'année 2006 pour Clive Owen, après son excellent rôle dans Inside Man.

P.-S. : Il faudra attendre en Belgique la fin de l'année pour voir The Departed, mais en exclu, on a un bon rapport (qui n'est pas un spoiler) signé par la talentueuse Amanda.



♥♥A voir dans les salles obscures si on ne veut pas mourir idiot
On aurait dû payer un peu plus chère sa place pour voir le film
♥♥
Bon film
Le prof a dit : "tu passes juste avec la moyenne !"
Une daube

Posté par yves2 à 22:11 - - Commentaires [0] - Permalien [#]


Commentaires sur Children of Men

Nouveau commentaire